Nuage d'histoires !







Commentaires pour FLEAUX
De: Arakiell (Signée)Date: 24/03/2018 22:46 – sur le: Chapitre 1

Intimidée ? Je m'en voudrais de provoquer, chez vous, un tel ressentiment. Mes commentaires ne sont que le reflet de mon appréciation et lorsque j'apprécie, j'aime le faire savoir. Si vous êtes véritablement une "prosodique pratiquante", il est bon de ne point contrarier votre préférence. Vous avez des aptitudes pour le très difficile exercice de la poésie dite "classique", autant en faire profiter votre lectorat.

Oh...mais vous avez titillé ma curiosité tant et si bien que je me suis rendue sur la page de votre ancien pseudo.  J'ai lu ce qui a été soumis à mon regard...cela m'a énormément touchée. Permettez-moi, chère Nicole, de louer votre courage, car je reconnais combien écrire cette histoire véridique n'a pas dû être facile.

Si vous avez été profondément touchée par mes écrits, que ne devrais-je dire des vôtres...permettez-moi, à mon tour, de vous rendre cette politesse. Vous méritez bien du respect.

Tiens...ce n'est pas la première fois que l'on me fait ce genre de remarque...mes mots atteindraient bien leurs cibles ? C'est un très joli compliment que je m'empresse de déposer avec soin dans ma boîte à chapeaux, là où j'entrepose toutes les jolis mots que l'ont me fait la bonté de m'offrir. Je vous en remercie humblement, Nicole, et je vous souhaite de poursuivre vos élans de poésie avec toute la grâce qui est vôtre.

Respectueusement.

Arakïell

 

De: Arakiell (Signée)Date: 07/03/2018 21:31 – sur le: Chapitre 1

Bonsoir chère Nicole,

Une question s'est invitée en moi avant de lire votre poème...et comme tout questionnement il était de mon devoir de ne point la laisser se tourmenter dans son coin :)   aimeriez-vous écrire de la poésie en prose sans règle ni code, ni obligation que necessite ce difficile exercice ?

Ce poème-ci est, comme tous les vôtres, saupoudrré de passion. Cela se ressent à travers le choix des mots, l'intensité du vocabulaire utilisé...

Tous ces terribles fléaux qui empoisonnent une humanité déjà bien fragile, sont remarquables mis en exergues par votre plume fort douée, il fallait le souligner !

C'est surtout la seconde strophe qui m'a le plus touchée. Ceci dit, les autres véhiculent des messages forts.

Le dernier vers est  une terrible déclaration. Au vu de ce que devient cette Terre, nous sommes nombreux à le penser. Peut-être s'éveillera-t-elle à temps ? Peut-on encore l'espérer ? j'aimerais y croire.

Il y a toujours autant d'intensité à l'intérieur de vos poésies, c'est sans doute ce qui les rends aussi attractive.

Je ne peux que vous féliciter encore et encore...cela parait répétitif, mais vous le méritez tant !

Belle continuation sur le chemind de la poésie qui qui vous emmènera loin...

Cordialement.

Arakïell



Réponse de l'auteur:

Chère Arakiell, en premier lieu je tiens à vous remercier pour vos compliments et vos encouragements. Je suis chaque fois très intimidée à la lecture de vos commentaires. Vous me demandez si je peux composer un poème en prose, c'est pour moi un exercice très difficile car j'ai une fâcheuse tendance à tomber dans la narration et puis dans le cadre de la poésie, je suis plutôt "prosodique pratiquante". Je me suis pourtant laissée aller sur ce même site à un récit complet sous le pseudo Alemona. Il s'agit d'une histoire vraie à caractère polémique, c'est pourquoi j'ai du prendre un autre pseudo. Enfin chère Arakiell sachez que je suis aussi profondément touchée par vos écrits,  vous appliquez les mots justes qui atteignent parfaitement leur cible, rien n'est dit au hasard c'est pourquoi j'aime beaucoup vous lire.

Cordialement 

Nicole 

Vous devez se connecter (s"inscrire) pour laisser un commentaire.