Nuage d'histoires !







De: suratlentique (Signée)Date: 09/01/2018 16:04 – sur le: Chapitre 1

Hellow ! Je viens ici, car, ne trouvant plus grand chose à faire, je suis tombé par hasard sur ton histoire.

 

Ne le prends pas mal, mais, comme tu le fais si bien remarquer dans ta présentation, il se peut que tu écrive des fautes, que je vais essayer de relever pour que ton histoire soit plus agréable à l'oeil (et pour que tu puisses, aussi, t'améliorer).

DONC : Ligne 1 : je suis apparue. En effet, dans la langue française, on accorde au passé composé avec le verbe être et pas le verbe avoir.

Ligne 2 : ma naissance s'est très bien passée. Je sais que c'est comme ça...

Ligne 6 : a aller à l'école. Là, heu... Je sais juste que ça s'écrit comme ça. aussi..

Ligne 9 : j'adorais ça. Même chose, la danse ne "t'appartient" pas, donc, on met un c, avec la cédille.

Ligne 15 : cet anniverasire. Un anniversaire, c'est masculin, on ne dit pas une, mais bien un anniversaire.

 

Actuellement, je dois aller manger, mais je reprendrais dans 30 min environ.

j'espère que tu ne m'en veux pas

Cordialement, quelqu'un.

De: suratlentique (Signée)Date: 09/01/2018 12:57 – sur le: Chapitre 1

Je continue donc, après avoir (bien) mangé.

Ligne 16 avons regardé. Comme tout à l'heure, on n'accorde pas avec avoir.

Ligne 24 et m'a faite tomber. On ne met pas un verbe conjugué après un autre verbe, déjà conjugué (sauf passé composé). On le laisse à l'infinitif.

Ligne 32 ma voie. On parle ici d'une voie au sens "route". Tu as trouvé ton chemin vers ce que tu veux faire. Il ne faut donc pas mettre de t, car sinon, c'est le verbe voire, conjugué à il (il voit)

Ligne 36 l'a baissé. Encore la même erreur : on ne conjugue pas avec avoir au passé simple.

Ligne 46 tout flou. tous vaudrait pour des humains, car tous équivaut à tout au pluriel. sauf que dans ce cas, elle voit un univers autour de soi flou, donc tout. sinon, il aurait fallu dire "je voyais tous mes amis flous".

Ligne 48 j'ai été là, c'est un double passé simpl: le verbe être au passé simpl. Donc, on ne le conjugue pas à l'imparfait, mais comme s'il était lui aussi au passé simpl (dur à comprendre ? Je m'exprime mal, désolé).

Ligne 50 m'a dit. On met une apostrophe car c'est le verbe avoior. Ton ami t'a dit, et non ta dit (car ta est un pronom possessif).

Ligne 50 toujours t'as pas le droit de baisser les bras. Il te parle à toi, et, en France, on met toujours un s lorsqu'on conjugue avec "tu".

Ligne 50 once again il faut que tu restes. La même chose.

ligne 50 encore S'il te plaît,

Dernière ligne je suis décédé

Sinon, pour ce qui est du contenu de cette histoire...

Je trouve que ça ressemble un peu à un C.V, avec, au début, une histoire qui se répète un peu, style "j'amais faire ça, et puis finalement non donc je suis passée à autre chose, que je n'ai pas aimé non plus, etc."

La mise en page est en soi originale, et je ne vais pas m'étendre dessus. Par contre au début de l'histoire, essaye de diversifier ton vocabulaire, et puis crée une sorte d'introduction qui va donner envie aulecteur de lire jusqu'au out (on appelle ça un incipit). Tous les grands auteurs font ça (ex Camus: aujourd'hui, maman est morte, in l'étranger).

Sinon, la morale est plutot.... J'ai du mal à la juger, car t'es en 5e, donc cio t'es super dark et tu vis dans un cimetière*, soi t'es un esprit mature. Au choix. Ou alors, tu redit juste ce que l'on te ressasses à longueur de journée.

 

Vouala, j'espère que tu ne m'en veux pas (trop), et puis je te souhaite une bonne continuation

 

*phrase à prendre au 2nd degré.

 

 

 

 

encore une chose : essaye de mettre plus de virgule et des espaces au début entre tes chiffres et tes mots (ex: 2ans <=== là, il faudrait un espace)

Vous devez se connecter (s"inscrire) pour laisser un commentaire.