Nuage d'histoires !







Commentaires pour Ni tien, ni Maître
De: LUCKYbest1 (Signée)Date: 29/08/2017 16:03 – sur le: Chapitre 1

très joli! beaucoup d'émotions dans ce texte !

Réponse de l'auteur:

Merci Luckybest1.

Les émotions...c'est ce qui nous rend vivants. La poésie est un formidable vecteur d'émotions que l'on se plaît à ressentir, alors si je suis parvenue à te faire ressentir quelques émotions, j'en suis ravie !

J'espère que tes écrits progressent...il ne faut pas lâcher l'affaire :) !

A bientôt et encore merci.

Arakïell

De: sosso005 (Signée)Date: 16/08/2017 16:06 – sur le: Chapitre 1

Bonjour Arakïell

J'aime beaucoup. Tes textes, sont... Je ne sais pas coment décrire. MAgique? Oui, c'est cela. Je ne suis pas fan de metallica, mais j'aimeton texte

Bonne journée

sosso005



Réponse de l'auteur:

Bonsoir Sosso005,

 

Alors commençons déjà par un merci de circonstance puisqu’il semblerait que tu aies apprécié cette nouvelle version du titre de Metallica. Cela récompense mon travail et m’encourage à poursuivre dans cette voie .

Ensuite, l’on aime ou l’on n’aime pas Metallica…c’est une question de goût, d’affinité et je comprends très bien que ce style de musique ne puisse pas plaire.

J’ai choisi ce titre parce que cela me faisait penser à une ballade médiévale, et que la voix du chanteur se prête à ce genre d’exercice musical.

Après si tu as aimé le texte c’est tout bénéfice pour moi et je t’en remercie. Magique ?...quel joli compliment...il entraine dans son sillage, un délicat parfum auquel je suis très sensible. Merci !

Tu sais...tu devrais essayer toi aussi. Après avoir lu mes essais, plusieurs auteurs de ma connaissance s’y sont essayés et ont beaucoup apprécié l’exercice.

C’est plaisant à écrire car cela fait penser à des petites histoires très courtes sur fond musical.

De toute manière, moi et mon imagination, avons tendance à extrapoler sur l’histoire d’une chanson, le plus souvent anglo-saxonne, et lorsque j’écoute quelque chose qui me plaît, j’échaffaude déjà dans mon esprit, une histoire grâce à cette musique.

Je ne l’écrirai jamais assez, la musique est un formidable vecteur de pensées qui se cristallisent dans notre esprit et se transforme en images, lesquelles deviennet par la suite des histoires que tout un chacun est capable de retranscrire avec sa sensibilité et son émotion.

 

J’encourage tous les auteurs doté d’une oreille musicale à s’essayer à ce genre d’écriture, c’est très gratifiant.

 

Encore merci Sosso pour ton commentaire.

A bientôt.

Arakïell

De: marc 76 (Signée)Date: 16/08/2017 15:44 – sur le: Chapitre 1

Arakiell,

honêtement vous avez des idées aussi originales que peuvent être vos écrits.
ce titre que metallica n'osa pas jouer tout de suite de peur de faire peur à ses fans les plus trasheurs. mais la tension n'est-elle pas plus violentte quand elle est contenue que lorsqu'elle explose. Je me permets de vous conseiller l'écoute de Suicidal Tendencies dans "the art of rebellion".

Et puis, la belle sensualité, l'amour tu, tout cela dans la contenance n'ont-ils pas pas cette puissance?

Très chère, vous êtes une maitre (sse) dans votre art.. Chapeau bas une nouvelle fois...

Réponse de l'auteur:

Bonjour Marc76,

 

Cela fait plaisir d’avoir de vos nouvelles, très Cher.

Je remarque que vous êtes un fan de hard rock, ou du moins de ce style de musique. Alors comme je l’ai expliqué à Sosso005, ce titre très particulier de Metallica est l’un des rares que je connaisse où le rythme de la musique se prête à une ballade. La voix du chanteur est plus posée, plus rauque aussi sans doute plus envoûte aussi.. Les intonations diverses de sa voix le prouve, il est fait pour chanter ce genre de registre, et les femmes ne sauraient passer à côté d’une telle sensualité !

Ensuite, je ne connais pas tout le répertoire de Metallica.  Sans doute y-a-t-il d’autres titres tout aussi intéressant, mais j’avoue que celui que j’ai utilisé pour mon histoire me plaisait.

Pourquoi les membres de Metallica n’osèrent-ils pas jouer ce morceau lors de sa création ? Pourquoi aurait-il éveillé quelques peurs ?

Pour être tout à fait franche avec vous, je n’avais jamais eu la curiosité d’aller lire la traduction française des paroles, pour la simple raison que je préférai demeurer avec ma version en tête, mais je viens d’aller les consulter et je ne vois pas de quoi effrayer les fans…

L’on pourrait interpréter ces « ils » dont il est question dans ce texte de diverses façons : les dirigeants politiques tous confondus qui font régner le pouvoir en pratiquant des alliances parfois douteuses…des entités maléfiques ou bénéfiques, un peu comme un perpétuel combat entre le bien et le mal pour tenter de préserver l’humanité…j’extrapole mais j’avoue préférer la seconde version car pour moi, elle me parle bien davantage que la politique.

Je reste persuadée que des forces incroyables se jouent au-dessus de nous sans que nous ayons véritablement conscience. Après…c’est selon les croyances de chacun et l’imagination qui fait de nous un être unique.

C’est un sujet qui mériterait des réponses, des échanges, des explications…si d’autres internautes souhaitent donner un avis, il sera le bienvenu ici.

 

 

Alors, j’ai suivi votre conseil et j’ai écouté l’album de Suicidal Tendencies.  *éjà, le nom de ce groupe a un léger parfum de scandale, mais je suppose que c’est recherché. C’ests tout à fait charmant mais à prendre » au second degré tout de même XD !

De cet album, cinq titres ont accroché mon oreille :

 

-            Nobody hearts. Je l’ai trouvé différent des autres, plus harmonieusement interprété. Il faut bien avouer que l’harmonie dans une chanson est primordiale pour moi. Ici, bien que s’agissant de hard rock, il y a bien une mélodie plus ou moins accentuée. Ce n’est pas parce que l’album est estampillé « hard rock » (enfin si c’est bien l’étiquette qu’on lui a collé) qu’il n’est pas capable de receler des petits trésors. Bien souvent, les gens associent ce style musical à un infâme bruit, or c’est très structuré au contraire.

 

-            Monopoly on sorrow. Ici aussi les sonorités me paraissent plus douces ce qui ma parait atypique.

 

-          I’ll hate you better. La même impression que pour le titre au-dessus. Ces deux morceaux ont plus retenu mon attention pour cette particularité de paraîtres différents des autres de l’album.

 

-          It’s going down. Un excellent jeu de guitare sert au mieux ce titre. Il faut dire que le guitariste a du savoir faire et le fait transparaitre dans ce morceau.

 

-           Where’s the truth. Encore un très bon jeu de guitare. Il n’y a pas à dire, le guitariste est très doué !

 

Ce qui a également retenu mon attention, c’est la voix particulière du chanteur, qui monte dans les aigües ce qui diffère habituellement de ce style où une voix grave voire assez caverneuse (pour planter un décor assez sombre) est requise de préférence. Ceci dit, cela m’a permis de connaitre ce groupe et toute découverte est plaisante, c’est cela le partage. Je vous remercie pour votre geste.

 

En effet, ; la contenance se doit d’être évidente en amour, mais parfois, cela « *éborde » quelque peu. Comment contenir un sentiment aussi puissant ? Ce serait comme tenter de discipliner un fleuve en crue, autant dire…impossible !

Contenance, et sensualité, font le lit de la passion et se vit intensément. Et personne n’y pourra rien y changer !

 

Une maîtresse dans mon art ? En voici un compliment&hellip*’une réelle force ! Je me verrai bien requérir toutes les attentions possibles et imaginables et y joignant un certain pouvoir…(la badine et le fouet feraient-ils partis de la panoplie ? XD !).

Allez, je prendrai les deux, ainsi je me sentirai plus en veine d’être… « Entendue ».

Je vous remercie pour tous ces compliments que je me suis empressée de ranger convenablement et avec les honneurs dans ma boîte à chapeaux laquelle commence à manquer de place….devrais-je penser à en acheter une autre ? Hum…je vais y réfléchir, quand à l’originalité, je ferai en sorte qu’elle me tienne toujours compagnie. Cette dernière sait se faire apprécier par chez moi.

 

Marc76, tout comme Sosso005, je vous encourage également à vous lancer dans ce genre de textes. Pourquoi pas ?Sur votre vaste territoire, votre imaginaire serait fort propice de vous servir avec les honneurs.

Faites attention de ne point abîmer votre couvre chef, avec ces chaleurs estivales, il est recommandé de ne point s’en séparer et d’en faire bon usage afin d’éviter un coup de chaleur intempestif.

A bientôt sur vos terres, Marc76.

 

Arakïell

Vous devez se connecter (s"inscrire) pour laisser un commentaire.