Nuage d'histoires !







De: Cocopaps (Signée)Date: 17/03/2017 4:09 – sur le: Le Bjaïn

On sent bien l'ambiance de la légende, brève et passionnante,

Super prénoms !



Réponse de l'auteur:

ah elle est rev'nu! chouette!

en tout cas merci pour les prénoms et pour ton comment'.

De: Cocopaps (Signée)Date: 14/03/2017 4:44 – sur le: La traversée du désert

Super ! J'ai accroché, et ça slit bien !



Réponse de l'auteur:

wuais! merci d'alimenter mon ego!

De: Arakiell (Signée)Date: 03/02/2017 12:48 – sur le: La création du monde

Grande sensei ? Nom de nom ! En voici un titre honorifique ! Tout d'un coup, je me dis que j'ai bien fait de venir m'inscrire ici et de parcourir ces vastes contrées nommées Hoarkane. Merci beaucoup. Je continuerai à suivre ton récit et peut-être aurais-je l'honneur de visualiser la carte du monde que tu as créé avec autant d'imagination. Belle continuation sur le chemin de ton écriture et de ton talent naissant, ô grand écrivain de demain. A bientôt.



Réponse de l'auteur:

n'éxagérons rien. grand écrivain, quand je vois les progrès que j'ai à faire dans tes messages, je me dis que j'ai encore en peu de chemin à parcourir... je ne suis qu'humble, pour l'instant.

De: Arakiell (Signée)Date: 10/01/2017 23:00 – sur le: Sogsar, le roi déchu

Chapitre sept et une nouvelle légende se raconte...

Nous voici donc présentés les méchants de l'histoire. Les Krovards. Ce sont des hérétiques aux puissants pouvoirs. Mérisiro qui fut délégué...ne voulais-tu pas dire à la place "relevé de ses pouvoirs ?". Attention à ne pas utiliser un mot dont la signification est autre que celui auquel on pensait.

Tu décris la ville de Dragnarge, une ville réputée pour sa grande inflammabilité...pourquoi ? Qu'est-ce qui la rend ainsi ? Il manque un peu d'information pour cette partie du récit.

Au final; le roi Sogsar, se rachète une bonne conduite après avoir été chassé par les Krovards. Il a mis le feu à la ville de Dragnarge et il a réussi à se faire engager durant quatre ans au service de l'empereur. De là, il sabote les tactiques militaires des Krovards afin de désorganiser les troupes ennemies.

Bon et bien, au final, je pense que tu possèdes pas mal de capacités en ce qui concerne la création en elle-même. L'imagination ne te fais pas défaut. Par contre, je pense qu'il te faudrait revoir le côté technique de l'écriture, (répétitions, conjugaison, fautes d'orthographe...) . Cela parait faire beaucoup, mais ça se corrige très bien.

Le plus important...demeure l'imagination. Sans elle, tu ne peux rien bâtir. A quoi te servirait de manier tous les outils de l'écriture à la perfection si tu n'avais rien à raconter ? C'est un avis qui vaut ce qu'il vaut, mais se perfectionner ne demande pas des efforts surhumains. Il faut travailler tout ça dès que tu en as la possibilité et s'entrainer sans cesse.  Cela demande du temps, de la patience, mais la passion que l'on devine chez toi sera ton moteur.

Et bien voilà. J'ai terminé mes commentaires. Je souhaite qu'ils te seront utiles et surtout,  j’espère ne pas t'avoir froissé. Je poursuivrai donc ma lecture au fur et à mesure de tes posts.

D'ici là, je te souhaite une belle continuation dans ton écriture. A bientôt.

Arakïell



Réponse de l'auteur:

alors, non tu ne m'a pas froissé, et je suis plutot content que quelqu'un s'interresse à ce que je fais, et que tu m'y aide. je te remercie pour le mal que tu a du te donner, de plus. la ville de Dragnarge est en fait constituée de bois hautement inflammable. je passe donc maintenant à la correction, et je te remercie, beaucoup.

De: Arakiell (Signée)Date: 10/01/2017 22:30 – sur le: Le Bjaïn

Je pense que je n'avais pas compris, dès le départ, ta démarche. Il s'agirait, si je ne me suis pas trompée, d'un recueils d'histoires, voire de légendes ou ai-je tout faux ?

Alors l'expression : " au toucher d'un tronc..." ne me semble pas coller à la phrase. Tu pourrais tenter plutôt : " L'année de ses douze ans, il fut doté d'un don particulier ; celui de ressentir la vie dans le monde végétal grâce au sens du toucher. Effleurer un arbre, lui permit de le sentir vivre et respirer."

Au lieu d'utiliser les mots "au toucher des arbres" "au contact des arbres" passerait un peu mieux. Penses à essayer totues sortes de formules avant de valider tes phrases. Il y a tant de possibilités.

"Elle s'étati éperdue..." veux-tu dire qu'elle tombait éperdument amoureuse du père d'Araknok ? Il faudrait arranger cette phrase. "elle couva son enfant" là aussi le terme "couver" s'adapte plutôt au monde animal, pour une femme l'on dirait plutôt "elle porta son enfant" à moins qu'elle ne se reproduise comme une femelle dragon, mais comme elle s'ests présentée au père sous la forme d'une jeune fille, j'en ai donc conclu qu'elle a conçu son enfant de la plus jolie des façons comme seule la nature humaine a pu l'offrir à ces deux amants. Ai-je tort ?

C'est ici encore, une très belle légende que tu nous conte. Retravaillée afin d'ôter les répétitions, accorder les temps de conjugaison, et en faisant attention de n'oublier aucun mot, elle pourrait être encore plus mise en valeur.  Je loue, chez toi, cette imagination fertile qui fait voyager le lecteur dans ton monde merveilleux. Continue dans cette lançée !



Réponse de l'auteur:

non non tu a juste, il s'agit d'un recueuil de légendes. pour ce qui est de la mère, tu a raison, elle s'était présenté sous forme humaine. et il ne s'agit pas de dragon femelle, mais d'esprit (hommes et femmes) qui vivent dans l'élément de leur dragon, mort (le dragon).

De: Arakiell (Signée)Date: 10/01/2017 22:09 – sur le: La traversée du désert

Formidable ! Ca c'est du chapitre !

Et non, il n'est pas trop long !

"Mais aucune n'a été aussi longue..." Si tu parles d'un périple alors ton début de phrase doit être écris au masculin.

"Marchands recherchant..." a la lecture ça coince un peu, tu pourrais, peut-être, remplacer par : "C'est l'histoire de quelques marchands souhaitant créer...". Parfois tu utilises le présent, puis l'imparfait...ces changements déstabilise aussi la lecture. Différencier dans le temps le moment de l'action et utiliser le bon temps de conjugaison a aussi son importance.

Les Béhénamots sont une belle création, ce qui prouve que tu ne focalises pas l'essentiel de ton imagination sur les personnages. les animaux ont aussi une grande importance tout comme la végétation surtout si elle ne fait pas référence à celle que nous connaissons.

Les vibrations dans le sable m'ont fait penser au ver des sables dans le film "Dune". Je ne sais pas si tu connais. Quelquefois tu oublie un mot au passage..."Le feu de camp fut rapidement pour que la faune...". Là , il doit manquer un ou des mots je pense. A peu près est deux fois. Les répétitions, il faut vraiment y faire attention, surtout si elles se trouvent à l'intérieur d'une phrase qui fait suite à une autre.

Au risque de me répéter, il faut faire attention aux répétitions justement, et penser à te relire aussi afin d'éviter d'oublier des mots dans tes phrases. Un peu d'inattention je pense qui peut être corriger en laissant ton texte "reposer" puis en le retravaillant. De toi-même tu pourras relever quelques erreurs et les corriger.

Sinon, du point de vue de l'imagination elle est toujours présente et te sers plus que jamais. D'ailleurs, je ressens une certaine fougue à vouloir décrire tant de choses de ton monde. La passion est en toi de cela l'on ne peut en douter.

Je passe à la suite...



Réponse de l'auteur:

j'ai commencé à lire Dune, le livre puis, bon, j'ai stoppé. faut dire que je peux pas le lire tout le temps, vu qu'il est deans une maison de campagne, où je vais pour passer les vacances au milieu des tiques. il est vrai que je suis assez fier de ma faune et que je compte en faire un bestiare, donc. je me limite souvent à une page sur manuscrit quand j'écris, et c'est pour cela que mes chapitres sont courts. le Béhémamot et le dragon des sables sont tous deux issus d'un dessins, retouché par mon frère. si je dois touver la génèse de mon monde, elle reviendrait à ce dessin. et il est vrai que plusieure fois, je zappe des mots un peu partout. j'y ferais plus attantion.

De: Arakiell (Signée)Date: 10/01/2017 21:41 – sur le: Les miracles d'Ekteis

Je remarque ,en premier lieu, que ce troisième chapitre est plus étoffé ce qui est une bonne chose.

Première intervention du féminin...la aussi cela a son importance car les deux sexes se doivent d'être représentés, du moins à mon avis. Un récit où il n'y aurait que des hommes ou que des femmes deviendrait vite ennuyeux.

Si je puis me permettre, l'expression "avec en son ventre" parait bizarre à la lecture. Il y a un petit quelque chose qui "accroche". Enfin, ce n'est qu'un avis personnel.

"Le dieu prononça l'incantation, et quelques mois plus tard Ekteis." Il doit manquer le mot "naquit" je pense.

La répétition du mot "elle" est, il est vrai, à éviter. Tu aurais pu ne faire qu'une seule phrase de ces deux-là. Exemple : "Bonne archère et excellente cavalière, elle était dotée d'une grande beauté à laquelle se joignait une remarquable intelligence. Parfois, les gens pouvait jurer avoir vu passer un ange lorsqu'ils aperçevaient sa magnifique chevelure soulevé par le vent lors de ses galops effrénés." Si je me suis permise cette petite intervention, c'est pour te démontrer, qu'une phrase se travaille, se retravaille sans cesse et même après l'avoir écrite, tu peux, lors d'une nouvelle relecture, la retravailler à nouveau.

Ecrire c'est savoir réécrire. C'est primordial pour se perfectionner.

Attention, tu parles d'un cheval et tu écris un peu plus tard,(suite à l'épisode de la blessure de l'animal), "elle guérit". Si c'était une jument, il aurait fallu le préciser. Je chipotte non ? Mais enfin, ce genre de détail se remarque même si cela parait infime. Parfois, la limpidité d'un texte dépend de ce genre de détail qui interromp la concentration du lecteur.

Lorsque tu commences un dialogue, n'oublie pas de mettre une majuscule en début de phrases. La réponse d'Ekteis est légèrement incorrecte...cela aurait été mieux de lui faire dire "Parce que j'ai soigné ce cheval.".

Pour l'homme aveugle, on sait qu'il recouvre la vue, mais je pensais que cette infirmité était de naissance. Là aussi, le personnage aurait pu expliquer qu'il avait perdu la vue très jeune, ou suite à un accident, ou des suites d'une maladie. Vois-tu comme les détails prennent de l'importance ? Ce n'est pas une critique gratuite que je t'écris, mais une façon d'interpréter ton récit par la lectricie que je suis.

Il est toujours délicat d'intervenir sur le travail d'un auteur. Chacun est le seul maître à bord de son navire, mais quelquefois, un avis extérieur peut lui faire remarquer certaines erreurs. D'où mon intervention. J'avoue avoir toujours un peu de mal avec ce genre de démarche mais si je m'investis , c'est que j'accroche à l'histoire, alors j'essaie de venir en aide à l'auteur à mon humble niveau.

Il y a un chagement dans la perception de ton personnage féminin, ce qui prouve que l'histoire se corse et elle devient impopulaire. Là aussi, savoir faire vivre à ses personnages des revers de fortune est un bon moyen de la rendre sympathique pour le lectorat.

Ah...l'amant qui délaisse son ancienne maîtresse ...que les hommes sont cruels. C'est une bien triste fin pour Ekteis, mais le début d'autres conflits..L'histoire continue.

Je passe au chapitre suivant...(ceci dit, je te félicite pour cette imagination qui ne te dessert point pour l'instant. Malgré mes remarques, ton histoire a du potentiel.)



Réponse de l'auteur:

pour l'instant je ne fait que te répondre, mais j'irai corriger, puis écrire un nouveau chapitre après t'avoir répondue; je te remercie grandement pour tes encouragements et pour ton aide, par ailleur.

Il est vraie qu'il faudra que j'inscrive plus d'héroïnes féminines pour l'histoire, et ça me donne l'idée d'un nouveau chapitre, je te remercie. bon et d'après ce que je lit, il me reste du chemin à parcourir pour parvenir à ta concentration de lectrice, oh grande sensei.

De: Arakiell (Signée)Date: 10/01/2017 21:02 – sur le: Le partage des trois vallées

Second chapitre...

Là aussi la répétition du mot "cruellement", surtout si rapprochée se remarque beaucoup. Ceci dit, ne faudrait-il pas étoffer un peu plus tes chapitres ? Cela fait un peu court non ?

Ah...je remarque, non sans une certaine joie qu'il va y avoir des elfes dans cette histoire ! Très bon point !

Tu vois, les bases sont très bonnes, paraissent solides , mais à mon goût ne sont pas assez exploitées. Il aurait fallut les décrire ces dieux, chacun à son tour.  Décrire un personnage est très important pour le lecteur, cela lui permet de le guider dans ses perceptions, de commencer à brosser dans son esprit un tableau de chacun d'entre eux. C'est primordial car l'accroche du lecteur se fait dans les tout premiers instants.

Par exemple, je ne parviens pas à me les imaginer ces Dieux. Sont-ils grands ? Beauxc . Laids ? Chevelus ? Possèdent-ils des caractéristiques physiques qui les différencient de leurs propres créations humaines ? Sont-ils des êtres omniscients ? Quels pouvoirs sont les leurs ?

Peut-être que tout cela sera expliqué dans la suite de ton récit mais là, il aurait été bon de commencer à familiariser ces personnages divin avec le lecteur. De par leurs statuts sacrés, ils prennent de l' importance, pour lui.

A propos de sacré...il me semble que quelques références bibliques ont dû t'influencer. Les guerres fratricides sont toujours un bon point de départ pour un conflit d'importance.Le côté émotionnel est beaucoup plus intensifié ce qui inclus pas mal de ressentis chez tes personnages.

Je vais de ce pas lire la suite...



Réponse de l'auteur:

effectivement, je m'inspire un peu de tous ce que je vois, lit, etc. Pour ce qui est des dieux, bah... disons que c'est une petite partie de tout ce que je compte créer. il y aura un bestiaire de ce monde, j'ai créé une carte (sur paint), et sans doute les biographies des héros, des dieux, tout ça tout ça. actuellement, j'ancre mon monde pour avoir une vague idée des histoires de chacun de mes personnages, et je pense qu'ils seront nombreux. je relaterait tout, y compris les guerres. et puis surtout, j'ai pas encore trop réfléchi à leur apparence physique il est vrai (non stp, me tape pas dessus)... mais en gros, c'est comme la mythologie greque, chaque dieux est associé à un élément.

De: Arakiell (Signée)Date: 10/01/2017 20:45 – sur le: La création du monde

Bonsoir Suratlentique,

Passionnée d'Heroic Fantasy (du moins en ce qui concerne le vaste monde de Tolkien l'écrivain du Seigneur des Anneaux, entre autres), j'ai été attirée par ton récit.

Je me permets donc de poster un commentaire avecf quelques remarques lesquelles, je l'espère, te seront utiles.

La première des choses c'est la présentation de ce conte...comment dire...ce pavé n'est pas pratique à lire. Il aurait été plus judicieux de l'aérer en petits paragraphes afin de différencier les différentes périodes du processus de création de ton monde imaginaire.

Lire sur un écran n'est pas évident alors si les phrases sont ainsi collées les unes aux autres, cela devient compliqué et parfois je devais faire attention de ne pas sauter de lignes.

Attention aux répétitions. Je sais qu'il est difficile de ne pas le faire, surtout lorsque, comme c'est le cas dans ton texte, tu parles de plusieurs dragons différents. Pour cela, le dictionnaire des synonymes est bien utile.

Sinon, un truc tout bête, tu aurais pu donner un nom à chacun d'entre eux, comme tu l'as fait pour les Dieux Régisseurs. C'est aussi le cas pour le mot continent.

Sinon...je dois reconnaitre que tu possèdes une imagination bien nourrie ce qui en Heroic Fantasy est un cadeau tant les possibilités sont infinies. Dans ce domaine, c'est la liberté totale. pas de lieux ni d'évènements référenciés...c'est la création à l'état pur !

Pour l'instant c'est mon premier commentaire sur ton récit car je préfère commenter chaque chapitre plutôt qu'un ensemble de chapitres. Je peux ainsi, tout à loisir, détailler de manière plus pratique ton travail.

Bien, je vais donc lire la suite...

 



Réponse de l'auteur:

bien, après avoir lu ta présentation, je constate amèrement que tu semble bien plus au niveau que moi (sensei)... je te l'accorde, les paragraphes, c'est pas mon truc, mais j'en mettrai sur ma pochaine légende. je n'ai pas nommés les dragons parceque ce sont des dragons. voilà. les gens qui écrivent ces égendes, ils ne se cassent pas la tête, ils étaient pas là au moment des dragons, donc ils les appellent selon leur élément (eau, feu, roche, etc.). pareil pour les continents, ils ( les habitants d'Hoarkane) ont juste només les continents selon leur proportions, ou topologie.

mais je ferais gaffe à l'avenir de moins répéter les mots.

bien à toi/vous, Suratlentique

De: Cocopaps (Signée)Date: 08/03/2016 3:35 – sur le: Les miracles d'Ekteis

Coucou !

Je pensais avoir commenté cette partie o.o' Je l'ai relue du coup.

C'est originaaaaal ! Très agréable à lire, très peu de fautes, voilà les petites que j'ai repérées :

C'est "côte" pas cote, il y est deux ou trois fois

"Pourrait tu me rendre la vue ?" Pourrais-tu

"médecins du monde entier accouraient pour qu'elle leurs enseigne" je mettrai "leur"

"A l'aide de grands battons" À l'aide de grands bâtons

Voili voilou sinon j'ai bien aimé, surtout quand les gens ont fait souffrir Ekteis, bien pensé de traîner son corps sur le sol ouïe ouïe ouïe



Réponse de l'auteur:

eh ouais hein. on est pas très évolué sur cette planète, donc on rend généralement justice soi même dans les villages.

De: Cocopaps (Signée)Date: 02/02/2016 3:57 – sur le: Le partage des trois vallées

J'en écris j'en écris :) très très peu maintenant, mais y'a qu'à moi qu'elles parlent vraiment x) du coup jles poste pas



Réponse de l'auteur:

ah. mais j'aimerais les lire...

De: Cocopaps (Signée)Date: 22/01/2016 7:13 – sur le: Le partage des trois vallées

Coucou :)

Cque je voulais dire sur ce chapitre c'est que je trouve que Kéhéniso va mieux avec skavens, je le verrai mieux créer ça, ça me perturbe x) voilà jvais lire ton autre histoire :)



Réponse de l'auteur:

ce n'est pas pour te chatier, mais si toi ausi, tu écrivais des histoires? j'aimerais bien voir...

De: Cocopaps (Signée)Date: 05/01/2016 9:41 – sur le: La création du monde

Coucou !

J'ai lu tout ce que tu as posté jusque là mais mon commentaire concerne uniquement le premier chapitre. Je donnerai mon avis sur le deuxième plus tard sûrement.

Wiwi tu as pris un risque en me faisant lire cette histoire alors que j'aime pas le fantastique xD Je t'avoue que je ne suis pas encore conquise. Tu as annoncé que ton histoire concerne la création de ton monde et jusque là tu parles uniquement de sa création, ça me fait peur, y'aura-t-il des personnages par la suite ? Si non, j'ai du mal à me sentir concernée, à plonger dans ton histoire car rien ne se rapproche à moi.

Mis à part ça je trouve ce monde original ! Des bouts de dragons qui se transforment ! Chouette !

Voilà ce que je pense pour l"instant, peut-être qu'en lisant ce que tu posteras par la suite j'aimerais plus !

 

Je vais maintenant parler de syntaxe vocabulaire ortho touçatouça. Je ne me suis pas trop attardée tu as tout le temps pour perfectionner ton histoire c'est vraiment ce que j'ai noté par coup d'oeil :

Tu as utilisé deux formulations, d'après moi la meilleure c'est "Le dragon d'eau".

"Se mirent à se battre" je trouve que c'est maladroit.

"Cahos" --> Chaos

Bien ! Tu as varié les verbes ! ("Devinrent", "créerent", "naquirent")

"Sur cette terre prospéra une civilisation avancée" une civilisation avancée ? Des humains ? Tu en diras plus plus tard ?

"Un géant qui fut enfouis" --> enfoui et je sais pas si "fut" c'est le mieux ici

"Les sables" je verrais mieux "Le sable"

"les premiers dieux voyagèrent à l'est. Ils traversèrent une mer et" tu nommes presque tout, ce serait bien de nommer cette mer aussi je pense.

"Chacun s'établit dans une vallée devant ainsi son dieu protecteur" devenant ?

"À la fin comme il ne restait plus de vie pour lui...l'engloutit" tu peux mieux le formuler je pense, toi qui vois

J'adore ta phrase sur les os et puis le fait qu'ils deviennent des montagnes :D ce que j'ai préféré dans ma lecture :D

Voili voilou bien entendu tout ce que j'ai dit ce n'est que mon avis je te demande pas de tout suivre à la lettre, c'est ce que je pense tu n'as pas du tout à l'exécuter.

Bonne continuation ! Je commenterai la suite peut-être, sûrement, bye !

Désolée tout le monde je me relis pas j'ai mis des siècles déjà à tout recopier parce que le c/c sur tél marche pas et que je l'ai noté d'abord dans mes mémos -_-

Bye !

 



Réponse de l'auteur:

tu a un talent inouï pour découvrir les erreurs, il me semble! en effet, pour réppondre à ton idée, je suis effectivement en train d'écrire l'histoire de la premièe civilsation implantée sur hoarkane. j'ai écris le prologue qui va peut être être validé et je continue à écrire la suite. par ailleur, une troisième légende est en cours et la quatrième sera franchement longue. comme je suis au lycée, je ne peut pas te dire le nom de la mer, mais comme j'ai dessiné une carte du monde, je pourrait te fournir les noms bientôt (par contre, t'attends pas à des noms superbes et tou, hein! je me suis mis à la place de gens ayant un besoin urgent de trouver un nom qui définirait le mieux le continent/océan/mer)

Vous devez se connecter (s"inscrire) pour laisser un commentaire.